A l’hôpital…réflexions personnelles

Comme je l’ai annoncé dans mon précédent article, j’ai envie de partager avec vous l’expérience suivante :

J’ai été récemment hospitalisée dans une clinique se situant en centre ville. Par respect de l’intimité sans doute (il y avait des habitations de l’autre côté de la rue mais tout de même pas en proximité), les fenêtres étaient partiellement garnies de bandes ocultantes. Entre chaque bande, il y avait, disons, 3 cm de vue possible…

J’étais la plupart du temps alitée et j’ai passé mon temps à tenter d’apercevoir, entre 2 bandes, un petit coin de ciel ou une branche d’arbre au lointain.

Je vous assure que j’étais contente de savoir que je sortais 5 jours plus tard. Si je n’avais pas eu cette échéance, je n’aurai pas supporté ce qui me semblait proche d’un enfermement.

Je me souviens quand mon père, grand malade, observait du fauteuil de sa chambre d’hôpital les petites bergeronnettes se baignant dans les flaques d’eau du toit à côté de sa fenêtre.

Et de son dernier lit, il a pu voir les fleurs d’un cerisier s’épanouir doucement. Ces contemplations meublaient un peu son esprit, et atténuaient peut-être un instant sa profonde souffrance.

Dans la plupart des hôpitaux, alors que c’était traditionnel, il est maintenant interdit, par souci d’hygiène, d’offrir une plante ou un bouquet aux patients visités. Quel dommage ! C’était pourtant un petit peu de douceur et d’émerveillement facile à apporter dans un milieu où on se déconnecte si vite de la réalité…

Publié dans réflexions, Santé et bien-être | Tagué , | 2 commentaires

Colloque

J’ai assisté vendredi 24 mai à un colloque d’hortithérapie, à St Etienne, organisé par différentes structures, dont l’association « Des jardins pour prendre soin ».

Le sujet m’intéresse vivement, depuis longtemps et ce colloque était passionnant. Plusieurs interventions m’ont confortée dans mon intérêt. Le jardin des Mélisses », crée en 2015, a été mis en place par des membres de l’équipe soignante du secteur psychiatrique du l’Hôpital Nord de St Etienne.

La participation des patients leur a été proposée tout au long de la réalisation des travaux (aménagements divers) puis dans la création même du jardin car c’est bien le « faire avec » qui permet tant aux patients qu’aux soignants de donner vie à un tel projet. (https://lebonheurestdanslejardin.org/2015/10/19/le-jardin-des-melisses-du-chu-de-saint-etienne-federe-les-soignants/)

Pendant la pause de midi, nous avons pu aller sur le terrain profiter de ce bel espace conçu pour le plaisir des sens et le bien-être de chacun.

Un petit frère de ce jardin nous a été présenté par l’équipe soignante d’un service accueillant des personnes souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire. Un parallèle très juste a été observé entre le développement d’une plante et la réouverture au monde d’une personne souffrante. Il s’agit bien de planter les graines de l’espoir vers un futur meilleur, prometteur comme une fleur, épanoui comme un fruit.

D’autres interventions passionnantes ont émaillé cette journée. Médecins, psychiatres, infirmiers, psychologue, paysagistes et jardiniers ont exposé leur travail et leurs recherches. Une recherche infirmière est d’ailleurs en cours car il semblerait que jusqu’à présent rien de très conséquent n’ait été publié en France en la matière.

Mais l’un des points les plus forts de la journée a été l’intervention d’un grand référent sur le sujet. Le Pr R. Ulrich est venu de Suède partager ses réflexions et observation. Dès 1984, il a écrit sur le sujet. C’est notamment grâce à lui qu’on a pu affirmer que le contact avec la nature devrait faire partie intégrante des soins. Un patient hospitalisé qui peu observer de son lit un paysage naturel , des plantes, un arbre, voit ses besoins en antalgiques diminuer fortement, sa guérison arriver plus vite…

Malheureusement pour moi, l’intervention étant en anglais, je n’ai pas pu la comprendre complètement. Mais, j’ai été ébahie (et je n’étais certainement pas la seule) lorsque le Pr Ulrich nous a présenté les plans et des photos d’un hôpital suédois où les chambres, regroupées par 4 ou 5 ont toutes accès à un jardin intérieur aménagé de façon à ce que les patients puissent en profiter sans risque. Les chambres ont toutes une baie vitrée donnant sur l’extérieur. Le terrain a été aménagé en terrasses et cascade afin que même les chambres du 2ème étage puissent bénéficier du paysage! Quant au bloc opératoire, son plafond est entièrement couvert d’une photo trompe-l’œil illustrant une verrière… Cette vue magnifique, mobilisant l’attention, aide à se laisser aller tranquillement dans les limbes de l’anesthésie. Il est donc prouvé qu’une simple photo peut avoir des effets thérapeutiques.

Sur le sujet, je vous ferai part dans un prochain article d’une expérience récemment vécue.

Depuis 2 ans, ma vie personnelle ne m’a pas laissée le loisir de développer mon activité autour de la nature. Mais cette journée m’a vraiment donner envie de me remobiliser. J’ai constaté une fois de plus que je suis dans mon élément. Même si je ne peux pas pratiquer comme je le voudrai, je peux continuer mes réflexions et observations. Je vais essayer de vous en faire part un peu plus régulièrement.

Et mille mercis à Roger, de l’association « les Jardiniers du Petit Prince » de m’avoir invitée à cette journée. Je vais désormais faire partie du CA de cette association dont le but est de proposer la pratique de l’hortithérapie dans différents structures d’accueil de personnes âgées ou déficientes. J’aurai certainement l’occasion de vous en reparler.

Publié dans Infos diverses, réflexions, Santé et bien-être | Tagué | 2 commentaires

Sentiers des bords de Loire à Cuzieu (42)

L’association Vivre la Vie (Service d’accompagnement pour personnes en situation de handicap) de St Etienne a cette année encore fait appel à Herb’au logis pour une journée sortie nature.

Il n’a pas été facile à tous de faire les presque 6 kms. Mais les nombreux arrêts ont permis malgré tout de profiter pleinement de la promenade. Chacun avait en main un petit tableau  permettant des observations diverses. En voici quelques exemples :

  • Chercher une fleur violette :  c’est une scabieuse qui a été choisie
  • Observer des traces d’animaux : nous avons eu la chance de voir des terriers de blaireaux, ainsi que leurs traces aux alentours
  • Un arbre rigolo : nous sommes tombés sur un magnifique chêne et beaucoup ont voulu être pris en photo adossés à son tronc qui part, on ne sait pourquoi, à l’horizontale
  • Nous avons vu aussi des lianes, des plantes aux feuilles très découpées, des tiges qui piquent ou qui accrochent, des insectes posés sur des fleurs qui sentent bons, un magnifique champs de coquelicots…

Puis, après un temps de repos mérité, nous avons eu une après-midi créative.

Chaque participants, muni d’un petit carton recouvert de scotch double face est allé à la recherche de feuilles ou fleurs à coller harmonieusement dessus. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats ont été magnifiques ! 

 

 

Nous avons ensuite décidé de faire une œuvre commune qui pourra égayer les murs des locaux de l’association.C’est dans la bonne humeur que s’est terminée cette animation :

 

 

 

 

la prise d’une photo de l’ensemble du groupe finissant de façon très conviviale cette belle journée.

Publié dans Animations nature, public différent | Tagué , , | 1 commentaire

Harmonie Nature

Des événements familiaux m’ont contrainte à annuler la sortie précédemment annoncée, ainsi que celle prévue avec l’Association « les mains vertes du Dauphiné »…

J’ai été d’autant plus heureuse de pouvoir répondre à l’invitation de l’Association Harmonie Nature  pour une animation.  http://www.harmonienature38.fr/

Cette association de randonneurs propose une sortie par mois avec un thème et un intervenant différent. C’est donc grâce à cette super idée que le dimanche 29 avril, une trentaine de personnes étaient au rendez-vous pour une magnifique promenade aux alentours de Bevenais dans l’Isère.

Le thème étant la découverte des plantes sauvages, avec un intérêt pour les usages médicinaux et comestibles, nous avons fait tout d’abord une halte pour présenter la ficaire

 

dont les racines peuvent soigner les hémorroïdes. J’en ai profité pour expliquer la théorie des signatures.

Deuxième halte pour montrer la berce spondyle, et la lampsane. Certains ont accepté de gouter et ont donc découvert des saveurs nouvelles. Quelqu’un m’a ensuite demandé des renseignements sur l’ortie, le sujet étant tellement vaste, je n’ai bien sûr pas pu tout dire, mais les plus « courageux » se sont risqués à goûter l’ortie crue… et l’ont bien appréciée ! 

 

 

 

 

 

Après avoir marché dans une petite forêt, nous sommes arrivés dans une magnifique clairière où se trouve la Chapelle de la petite Salette. Lieu inspirant le calme et la méditation, nous faisons une halte pour parler du lierre, plante « attachante » et passionnante.

 

 

puis, après la traditionnelle photo de groupe, cette fin d’après-midi se termine par le retour au village.

Malgré le nombre important de personnes, j’ai apprécié l’attention que chacun a pu porter à mes explications. Des questions pertinentes, un intérêt évident (même celui d’enfants très jeunes, et ça, ça fait plaisir car c’est l’avenir ! ), nous ont permis à tous de passer une très agréable après-midi.

Merci encore à l’association Harmonie Nature de m’avoir conviée à ce bon moment.

Publié dans Animations nature | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

salade de printemps

pour se faire une petite entrée :

de la lampsane à volonté

de la benoîte urbaine on rajoute les sommités

des petites feuilles de lierre terrestre pour aromatiser

et des fleurs de raiponce pour décorer

 

voilà de quoi se régaler !

 

 

Publié dans Recettes simples aux herbes sauvages, Santé et bien-être | Tagué , , , , | 1 commentaire

animation nature

Dans le cadre du plan de préservation du nouvel Espace Naturel Sensible situé au lieu dit Les Fontaines,  à La Chapelle de la Tour, pour découvrir ou redécouvrir cet ENS,  je propose

Mercredi 11 avril

une balade déambulatoire parsemée de petites expériences participatives pour une observation de quelques plantes sauvages de cet environnement, en privilégiant une approche sensible et sensorielle.

Publié dans Animations nature, Calendrier | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

deux nouvelles expériences…

Voici deux nouvelles expériences de temps partagé autour de la confection, en intérieur, d’un mandala.

Le foyer dans lequel je travaille accueille des personnes adultes en situation de handicap intellectuel.

2 d’entre elles ont pris grand plaisir, l’autre jour, à la confection de ce mandala. Elles ont choisit d’utiliser divers éléments de la nature que j’ai mis à leur disposition. Les coquillages, rappelant le temps des vacances ont eu du succès !

 

 

 

 

 

calme, sérénité, concentration…

Elles ont toutes deux exprimé leur contentement d’avoir pu participer à ce temps de détente.

voici le résultat final : Deuxième expérience, cette fois au sein de l’Accorderie dont je fais partie. Jean et Marcelle ne se connaissaient pas, mais c’est dans l’écoute et le respect de l’autre qu’ils sont eux aussi partis dans l’aventure de la confection d’un mandala.

Pour ce faire, ils ont utilisé divers éléments naturels :  pétales de fleurs ou  herbes séchées, petits fruits sauvages secs,  noyaux, écorces…

Voici leur œuvre

 

 

Marcelle, qui a l’habitude de colorier des mandalas a apprécié de découvrir une nouvelle technique.

Quant à Jean, son œil de photographe a apprécié, et su valoriser, le côté artistique.

Bons moments pour tous… à refaire,donc

 

Publié dans Animations nature, public différent, Santé et bien-être | Tagué , , , , | 2 commentaires

belle découverte de printemps !

Mercredi dernier, nous nous sommes retrouvés 4 adhérents de l’Accorderie dont je fais partie avec une grande envie de printemps. Jean avait repéré il y a quelques années des petites fleurs et il avait envie de nous faire découvrir leur station.

Premier petit chemin : nous voici au pied d’un cornouiller mâle.

Il est en pleine floraison (le cornouiller mâle sort ses fleurs avant ses feuilles) et, attirés comme les abeilles (les fleurs sont très mellifères, à une saison où il n’y a encore pas grand-chose à butiner),

nous voici en train d’admirer à la loupe ces magnifiques fleurettes si lumineuses.

 

 

 

 

 

Nous découvrons ensuite une petite plante à fleur violette. Qu’est-ce ? Grâce à la flore, nous arrivons à la déterminer : c’est une corydale !

Nous observons ensuite les ficaires, les cardamines hirsutes, les anémones sylvies et de magnifiques pulmonaires.

 

 

 

 

Puis nous prenons un deuxième chemin pour aller à la rencontre de la promesse de Jean. Et là… c’est l’émerveillement ! Il s’agit de la Dent de chien (Erythronium dens-cani). Cette plante est assez rare et d’ailleurs la cueillette est interdite en Isère (où nous sommes).

Quelle est belle ! Ses larges feuilles, tachées de lie de vin sont vraiment particulières et très graphiques.

 

Ses 6 tépales roses ou mauves (c’est une liliacée, donc sépales et pétales, concolores, ne se distinguent pas et sont appelés tépales) réfléchis vers le haut donnent à sa corolle un petit air fantaisiste.

La coquine baisse la tête et il faut se coucher à son pied pour prendre de belles photos ! Mais l’exercice vaut le coup quand on découvre ses sombres étamines.

Nous allons dans ce sous-bois, de fleur en fleur, en prenant garde où nous posons les pieds. Nous admirons. Nous contemplons.

Nous découvrons deux spécimens blancs. Cette couleur semble être plus rare.

 

 

 

 

 

Nous avons passé un magnifique après-midi, partageant avec enthousiasme cette découverte.

Nous rentrons sereins et un bel arc-en-ciel vient saluer notre retour.

Publié dans arbres, Plantes | Tagué , , , , , , , | 7 commentaires

Marie Roubieu la dernière Herboriste diplômée en France nous a quittée….

Pourquoi se soigner avec des plantes qui ne coûtent rien, alors qu’il y a tant de labos qui nous proposent monts et merveilles…
Une petite tisane pour faire passer la pilule?

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence et ses Expertes

Triste nouvelle cette semaine ,  Il n’y a plus d’Herboriste diplômé en France. 

La France reste le seul pays Européen à ne pas reconnaître le metier d’herboriste. Gardons espoir et croyons encore au renouveau de l’Herboristerie …..

Voici un très bel article de Christine Legrand  du journal La Croix pour lui rendre hommage.

Bonne lecture

Laurence

Il n’y a plus d’herboriste diplômé en France

Marie Roubieu vient de décéder à l’âge de 97 ans. Elle était la dernière survivante des herboristes titulaire du diplôme supprimé en 1941. Il n’a jamais été rétabli depuis.

La France est le seul pays d’Europe à ne pas reconnaître l’herboristerie.

 

La France est le seul pays d’Europe à ne pas reconnaître l’herboristerie. 

Son nom est inconnu du grand public. Seul un petit cercle de spécialistes des plantes médicinales la connaissait. Marie Roubieu avait obtenu son diplôme officiel d’herboriste avant que le régime de Vichy ne l’abolisse en 1941, au profit des pharmaciens.

« Elle apprenait aux autres…

Voir l’article original 339 mots de plus

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

2018 !!

Pourquoi faisons-nous des vœux chaque début d’année ? Parce que nous ne savons rien de l’avenir.

Alors nous essayons de mettre toutes les chances de notre côté en souhaitant très fort que ce que nous souhaitons va arriver !

En exprimant nos vœux, nous verbalisons aux autres ce que nous aimerions. Pour eux. Mais aussi pour nous !

Qu’est-ce que je souhaite pour vous ? Pour nous tous ?

La nature nous apporte beaucoup. Tout le temps. Par tous les temps ! Partout !

Prenons en conscience. Sachons en profiter. Pleinement.

Regardons. Écoutons. Respirons.

Apprécions. Admirons.

Respectons.

 

Qu’est-ce que je souhaite ? Pour moi, Herb’au logis ?

De belles rencontres.

Des nouveaux partages.

De l’enthousiasme à vous communiquer.

De grands souffles d’air. Pour s’oxygéner. Se régénérer.

Les joies simples du regard posé sur l’infiniment petit au travers de la loupe du botaniste.

La sérénité due à la contemplation d’un paysage.

Le ravissement d’un pépiement d’oiseau. Du chant de la pluie.

 

 

Découvrir toujours plus.

Apprendre encore.

Bienvenue 2018 ! Quoique ce soit que tu nous apportes !

Publié dans Divers, Infos diverses, réflexions | Tagué | 6 commentaires