Marie Roubieu la dernière Herboriste diplômée en France nous a quittée….

Pourquoi se soigner avec des plantes qui ne coûtent rien, alors qu’il y a tant de labos qui nous proposent monts et merveilles…
Une petite tisane pour faire passer la pilule?

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Triste nouvelle cette semaine ,  Il n’y a plus d’Herboriste diplômé en France. 

La France reste le seul pays Européen à ne pas reconnaître le metier d’herboriste. Gardons espoir et croyons encore au renouveau de l’Herboristerie …..

Voici un très bel article de Christine Legrand  du journal La Croix pour lui rendre hommage.

Bonne lecture

Laurence

Il n’y a plus d’herboriste diplômé en France

Marie Roubieu vient de décéder à l’âge de 97 ans. Elle était la dernière survivante des herboristes titulaire du diplôme supprimé en 1941. Il n’a jamais été rétabli depuis.

La France est le seul pays d’Europe à ne pas reconnaître l’herboristerie.

 

La France est le seul pays d’Europe à ne pas reconnaître l’herboristerie. 

Son nom est inconnu du grand public. Seul un petit cercle de spécialistes des plantes médicinales la connaissait. Marie Roubieu avait obtenu son diplôme officiel d’herboriste avant que le régime de Vichy ne l’abolisse en 1941, au profit des pharmaciens.

« Elle apprenait aux autres…

View original post 339 mots de plus

Publicités
Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

2018 !!

Pourquoi faisons-nous des vœux chaque début d’année ? Parce que nous ne savons rien de l’avenir.

Alors nous essayons de mettre toutes les chances de notre côté en souhaitant très fort que ce que nous souhaitons va arriver !

En exprimant nos vœux, nous verbalisons aux autres ce que nous aimerions. Pour eux. Mais aussi pour nous !

Qu’est-ce que je souhaite pour vous ? Pour nous tous ?

La nature nous apporte beaucoup. Tout le temps. Par tous les temps ! Partout !

Prenons en conscience. Sachons en profiter. Pleinement.

Regardons. Écoutons. Respirons.

Apprécions. Admirons.

Respectons.

 

Qu’est-ce que je souhaite ? Pour moi, Herb’au logis ?

De belles rencontres.

Des nouveaux partages.

De l’enthousiasme à vous communiquer.

De grands souffles d’air. Pour s’oxygéner. Se régénérer.

Les joies simples du regard posé sur l’infiniment petit au travers de la loupe du botaniste.

La sérénité due à la contemplation d’un paysage.

Le ravissement d’un pépiement d’oiseau. Du chant de la pluie.

 

 

Découvrir toujours plus.

Apprendre encore.

Bienvenue 2018 ! Quoique ce soit que tu nous apportes !

Publié dans Divers, Infos diverses, réflexions | Tagué | 6 commentaires

les activités d’Herb’au logis en 2017

 

Voici enfin un petit résumé des différentes activités d’Herb’au logis au cours de ces derniers mois, quelques soucis personnels m’ayant empêché d’écrire autant que j’aurai voulu…

Après avoir proposé une sortie à l’Association ETC…en avril (cf article), Herb’au logis a hébergé pendant une semaine un groupe de 4 personnes réunies autour d’Alain Guichard, botaniste, pour un mini-stage de botanique et cuisine des plantes. (je voulais en faire un article plus précis… ça va peut-être venir ! Avec beaucoup de retard !)

Autres animations :

  • 14 avril « découverte des plantes sauvages comestibles du printemps ».
  • 8 juin : intervention en milieu scolaire : j’ai emmené deux classes de primaire faire des jeux d’observation des plantes de bord de chemin, et des arbres près d’un étang.
  • Par l’intermédiaire de l’Accorderie dont je fais partie, j’ai proposé en plusieurs fois des « inventaires de jardin ». Je fais découvrir aux personnes qui m’invitent les plantes sauvages poussant dans leur jardin . Elles peuvent ainsi bien les repérer et les retrouver facilement, c’est une façon d’apprendre concrète et facile.
  • eh oui, malgré la pluie, on était motivé !

    18 et 31 juillet : « découverte des plantes comestibles sauvages de l’été au jardin ou sur les chemins »

 

 

 

  • 19 juillet et 1er août : «  création d’un mandala avec des éléments naturels ». Le premier s’est adressé à des enfants, le second s’est fait avec des adultes

  • 21 août : soirée « jeux de société » sur le thème des plantes, animation que je vais reproposer dans le cadre de la fête de l’Accorderie du 8 septembre.

Les projets :

  • encore quelques inventaires de jardins
  • une animation dans le jardin collectif d’un CCAS : « découverte des plantes de l’automne qui nous font du bien », auprès d’un public assez large, milieu social défavorisé.
  • des sorties « reconnexions à la nature »
  • des temps de convivialité autour de jeux de sociétés, prétextes bien sûr à approfondir nos connaissances en matière de botanique
  • et peut-être encore d’autres idées à mettre en place !

Publié dans Animations nature, Calendrier, Infos diverses, Plantes | Tagué , , , , | 4 commentaires

Petite récolte du jour…

…pour égayer les futures tisanes de cet hiver

fleurs de bourrache (Borago officinalis), de souci (Calendula officinalis) et de mauve (Malva sylvestris)

Publié dans Plantes, Santé et bien-être | Tagué , , , | 2 commentaires

La petite herboristerie de Montmartre

Ma fille, libraire, m’a bien sûr donné ce livre à lire !

https://girlkissedbyfire.wordpress.com/?s=la+petite+herboristerie+de+montmartre

Ce roman permet de passer un bon moment, sans avoir à trop se creuser les méninges ! C’est un bon « livre de plage ».

Par contre, l’auteur a dû beaucoup se renseigner dans les domaines de l’herboristerie, l’aromathérapie, l’iridologie et le reiki.

Je ne connais pas vraiment ces deux derniers domaines, donc je ne jugerai pas de la qualité des informations disséminées dans le roman.

Pour ce qui est de l’herboristerie, l’ensemble est relativement juste. Les petites « recettes » d’infusion, ou bien cosmétiques sont sympathiques, faciles à faire et tentantes.

Par contre, je me dois de mettre en garde les lecteurs peu avertis, par rapport à l’utilisation des huiles essentielles.

Par exemple, page 134, l’auteur donne des indications trop vagues : de quelle lavande s’agit-il ? Lavandula angustifolia ? C’est celle-là qui apaise le mental, et aide à l’endormissement (entre autre) Lavandula spica ? C’est celle-ci qui est souveraine pour les piqûres de moustiques. Il y a encore d’autres lavandes, avec d’autres indications…

Et surtout, là où je réagis plus, c’est dans l’indication de l’usage pour les bains : Contrairement à ce qu’on pourrait comprendre dans la « petite fiche » proposée par l’auteur, on ne doit JAMAIS mettre des huiles essentielles directement dans un bain. Certaines sont dermo-caustiques. Il faut donc toujours utiliser un support (dispersant, bain moussant, huile végétale, lait en poudre…) car les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau. Utilisées seules, elles peuvent se trouver directement en contact avec les muqueuses, et provoquer des brûlures importantes.

Voici mes remarques. Ce livre a tout de même le mérite de nous emmener dans cet univers des soins alternatifs, et les descriptions de cette herboristerie, à l’ancienne, fait rêver…

Publié dans histoires légendes | Tagué , , , , | 7 commentaires

Produire, manger, bouger autrement

C’était le programme de l’importante manifestation organisée sur la Communauté de Communes des Vals du Dauphiné, ce samedi 3 juin.

Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, de nombreuses associations se sont mobilisées afin de sensibiliser les citoyens à une consommation plus responsable, éthique, solidaire.

De nombreuses animations étaient présentes sur tout le territoire, et c’est donc dans ce contexte-là, pour ajouter ma contribution à cette réflexion que j’ai proposé une balade « plantes sauvages comestibles ».

11 adultes et 4 enfants m’ont rejoint à l’étang de Refeuille à St André le Gaz, et nous voilà partis à la découverte.

Cette promenade s’est déroulée dans l’échange et le partage d’expériences.

 

 

Je me suis attachée, comme toujours, à donner quelques repères fiables pour que chacun puisse être sûr ensuite de ce qu’il ramasse.

Les enfants ont été particulièrement intéressés et attentifs (la relève est assurée !)

 

 

 

 

 

 

 

 

En fin de balade, j’ai présenté un certain nombre de plantes (apportées de chez moi) vues sur le chemin, afin de les reconnaître dans un premier temps, puis ensuite de fabriquer un fromage blanc aux herbes qui a été fort apprécié !

Publié dans Animations nature, Plantes | Tagué , | Laisser un commentaire

Oxalis

Chaque nouvelle rencontre peut apporter une surprise !

Par le biais de l’Accorderie dont je fais partie ( http://www.accorderie.fr/lesavenieres/page-d-exemple/), je suis allée voir une personne pour lui demander un travail en couture. En faisant connaissance nous avons parlé de nos blogs respectifs (le sien : http://rachouettescreations.over-blog.com/)

« De fil en aiguille », nous en sommes arrivées à parler nature, jardin, plantes comestibles, etc.

Rachel m’a donc montrée une petite plante sur laquelle je ne m’étais encore jamais penchée : l’oxalis. Celle ci est certainement une oxalis d’Europe (Oxalis fontana Bunge), mais elle est très proche de l’oxalis corniculata, donc pour en être sûre, il faudrait l’aide d’un botaniste plus confirmé.

Cette plante vivace de la famille des oxalidacées, peut parfois être confondue avec le trèfle, à cause de ses trois folioles en forme de cœur. Elle est assez courante dans les lieux cultivés. Ses fleurs, très petites, sont jaunes et ses fruits, à maturité, explosent, disséminant leurs graines parfois jusqu’à un mètre, ce qui la fait considérer comme une plante envahissante ! J’ai pourtant lu le témoignage d’une personne s’en servant pour éliminer le chiendent dans sa pelouse, car l’oxalis est plus facile à tondre. Voilà une façon sympathique de l’adopter.

Une autre façon agréable de l’utiliser est de la manger (ce que m’a appris Rachel : depuis qu’elle est petite, elle aime son goût acidulé et elle ajoute quelques feuilles crues dans ses salades). Prise sous cette forme, elle soignerait les ulcérations buccales. A essayer…

Je viens de mixer de l’oxalis (j’ai enlevé les tiges principales, un peu dures) avec de la crème végétale pour accompagner du riz. Ce n’est pas mal ! Je pense que je vais aussi essayer d’en faire un pesto, pour mettre sur un poisson par exemple.

Et pourquoi pas, comme les Saulteux, Amérindiens, la cuire avec du sucre, ou avec du miel et des raisins secs et la déguster en dessert ?

Par contre, attention à ne pas abuser : l’oxalis contient… évidemment de l’acide oxalique, qui est fortement déconseillé à toutes les personnes ayant des problèmes urinaires.

Publié dans Plantes, Recettes simples aux herbes sauvages | Tagué , , | 1 commentaire