Un aspect de mon travail auprès de personnes déficientes intellectuelles

Un aspect de mon travail auprès de personnes déficientes intellectuelles

Je travaille dans un foyer d’hébergement accueillant des personnes déficientes intellectuelles. Ces adultes ont une certaine autonomie dans leur quotidien et travaillent en ESAT. Ce foyer est situé en centre ville  et pour la plupart d’entre eux leurs seuls liens avec  la nature peut se faire en allant dans les jardins de ville ou lors des sorties de WE.

J’ai toujours trouvé intéressant de préserver ce lien quand il existe déjà, ou de le susciter, au travers de promenades, de jardinage, de visites diverses.

Cette année, en lien avec une réflexion d’équipe, j’essaie de mettre en place une « activité nature ». Voici le projet que j’ai rédigé à cette occasion.

Parallèlement à cela je commence à m’intéresser à l’hortithérapie, j’ai fait une demande de formation auprès de mon employeur… mais je ne suis pas sûre du tout de l’obtenir, cela ne fait pas partie des priorités de l’établissement.

Projet activité « nature »

Du fait de l‘implantation de la structure en centre ville, les résidents du foyer XX sont un peu coupés de la nature. Or, pour beaucoup, c’est un domaine où ils se sentent à l’aise. Il n’est en effet pas besoin d’avoir de grandes connaissances pour bénéficier de ses bienfaits. Le langage de la nature est à la portée de tous.

Au cours de ces dernières années, j’ai pu noter l’intérêt que manifestent certains lors de différentes sorties. C’est pourquoi je propose cette année de mettre en place une activité « nature » un peu plus construite.

Cela peut s’articuler sur plusieurs axes :

1)      Des sorties pendant les WE ou les vacances

2)      Des instants passés sur le foyer, plus informels

1)      Toutes les six semaines, au cours de mon WE de travail, ainsi que parfois au cours des vacances, il sera proposé, par l’intermédiaire d’une petite affiche à disposition des résidents, une sortie qui peut avoir, ou non, un thème en fonction des saisons, des envies exprimées par les résidents, des manifestations se produisant dans les environs.

 Ces sorties pourront être l’occasion :

de réveiller ses cinq sens (il y en a qui sont si peu sollicités dans la vie courante qu’on les oublie)

de prendre conscience de son environnement en en faisant des observations plus fines que lors d’une simple promenade

de découvrir quelques notions de botanique simple : cela permet de maintenir une certaine curiosité intellectuelle et de travailler sa mémoire. Pour ce faire, il peut être envisagé  de constituer un herbier soit collectif, soit personnel

de collecter des plantes décoratives, comestibles, …ceci  pouvant se prolonger par des activités secondaires : bricolage décorations, cuisine, land art…

d’aller visiter des lieux intéressants (parcs et jardins, musées, manifestations ponctuelles…)

de faire un lien avec son histoire personnelle, en faisant ressurgir ses souvenirs d’enfance (certains dont les origines sont rurales ont un véritable savoir qu’il est important de ne pas perdre)

de se divertir en écoutant des anecdotes, des légendes

 …

ou tout simplement de « prendre l’air » en profitant d’un instant de détente

Ces sorties régulières pourront être complétées au coup par coup par d’autres, mises en place au gré des opportunités (visite d’une exposition temporaire par exemple). Peuvent être aussi organisées sur d’autres WE ou permanences, (et par d’autres éducateurs) des sorties moins orientées sur les végétaux (visites de ferme, balades avec des lamas, poneys…)

2)     Moins régulièrement, plus en fonction des demandes des résidents, il est possible d’inviter la nature dans leur quotidien. Le fleurissement des balcons ou des appartements, quelques plantations de légumes ou herbes aromatiques ont été cette année bien appréciés, cela sera donc poursuivi.

De façon plus individuelle, certains aiment avoir leurs plantes personnelles. C’est l’occasion de se rendre dans les jardineries et d’y découvrir de nouvelles plantes, de faire des boutures et de les partager avec d’autres, de se sentir responsable des soins qui leur sont nécessaires.

Cette activité est ouverte à l’ensemble des résidents. Ceux qui voudront participer le pourront en s’inscrivant sur l’affiche informant des sorties, ou en le signifiant à la permanence WE.

Il sera bien sûr plus agréable et attrayant de profiter de la nature aux belles saisons. Les résidents seront certainement plus motivés par les sorties lorsqu’il fera beau. Un point sera donc fait dans un an pour évaluer l’intérêt de cette activité, la participation des résidents, les apports individuels ou collectifs de cette proposition.

Publicités
Cet article, publié dans public différent, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s