Week-end tranquillou à la trancoulette

 Venant de Paris ou d’ici, elles se sont retrouvées pour un WE autour de la découverte des plantes sauvages.

Oui, oui, la stellaire (Stellaria media) est une excellente comestible

Non, ce n’est pas compliqué de reconnaître l’égopode (Aegopodium podagraria), une fois qu’on a repéré quelques caractéristiques, on ne peut plus le confondre avec la cigüe (et tant mieux ! )

 Week-end tranquillou à la trancoulette1

Ah bon? la pâquerette (Bellis perennis), sur le plan botanique, étant une fleur composée, une astéracée, son capitule est donc en fait un « bouquet » de fleurs !

Le pissenlit (Taraxacum officinale) fait plein d »akènes à pappus » (ce sont ses fruits), c’est un mot très utile à replacer dans la conversation !!

Le Plantain (Plantago major, ou lanceolata) est une herbe d’égarement (si on marche dessus, on risque de ne jamais retrouver son chemin…)

Le Lamier pourpre (Lamium purpureum) et le Lierre terrestre (Glechoma hederacea) sont bien toutes les deux des lamiacées, mais quand on les regardent bien elles ne se ressemblent pas

Week-end tranquillou à la trancoulette2

Toutes ont semblé ravies d’apprendre ou de réviser, et ont pris grand plaisir à confectionner le repas du soir, dont voici le menu :

pour l’apéritif, nous avions des toasts végétaux (tranches de carottes, ou de radis noirs) avec des rillettes de maquereaux à la pimprenelle

Week-end tranquillou à la trancoulette3

Week-end tranquillou à la trancoulette4

des verrines de quinoa à l’égopode

des dips au fromage blanc aux herbes

puis vinrent deux soupes, l’une à l’ortie, l’autre aux petits pois et reblochon

ensuite quelques beignets de feuilles de consoude

et pour finir une tarte au plantain et à l’ortie, accompagnée d’une limonade d’ortie ou de sureau

Week-end tranquillou à la trancoulette5

Le dimanche matin a été consacré à quelques révisions sur le terrain, quelques autres découvertes :

comment bien reconnaître un sureau

la fécondation passionnante de l’arum suave

Tout ceci s’est passé dans le beau cadre du gîte de la Trancoulette à St Genix sur Guiers, l’accueil y est chaleureux et attentif, ce qui en a fait un week-end des plus agréables. Chacune est rentrée chez soi avec des fleurs plein les yeux et sûrement de nouveaux projets.

Publicités
Cet article, publié dans Animations nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s