Le rhume, c’est dans l’air du temps !

Voici une petite « trousse de secours » que j’avais proposée il y a quelques temps :

Tisanes :tisane

  • Thym (feuilles) : anti-infectieux, antitussif (toux sèche ou grasse),
  • Eucalyptus (feuilles) : anti-infectieux, fébrifuge, expectorant, grippe
  • Bourgeons de pin, (ou sapin) : antispasmodique, toux grasse
  • Cassis (feuilles) : anti-inflammatoire
  • Sauge (feuilles) : astringente (en gargarisme pour les maux de gorge)

On peut compléter avec :

  • du miel de romarin, thym ou lavande
  • de la propolis (à mâcher, en spray nasal ou buccal)
  • de la vitamine C naturelle (plus assimilable que la synthétique, pas de risque de surdosage) : cynorrhodon, acérola…

Huiles Essentielles :

Par voie  externe :

  • En diffusion
  • En inhalation sèche (sur un mouchoir, sur l’oreiller, sur le poignet, directement en respirant le flacon ouvert) ou humide (la tête sous une serviette au-dessus d’un bol d’eau chaude ou au moyen d’un inhalateur)inhalation-j

Par voie interne :

  • avec un peu de miel dans une tisane ou, mieux, dans une c à c d’huile végétale
  • sur des comprimés neutres

Eucalyptus globulus : pathologies ORL voies basses, toujours dilué (massages), ou en mélange (diffusion)

Eucalyptus radiata : pathologies ORL voies hautes, bien toléré, même chez le jeune enfant, au niveau cutané, en prévention quelques gouttes en massage sous les pieds

Lavendula angustifolia sp. angustifolia = Lavendula officinalis= lavande vraie, officinale ou fine (les autres lavandes, ou lavandins ont d’autres utilisations)

Niaouli : (Melaleuca quiquenervia ou viridifolia CT cineol)

Ravintsara : quelques gouttes sur les carotides, en prévention avant d’aller dans un lieu public

Diététique :

Légumes : de préférence crus

  • Ail : anti-infectieux, en décoction (+ thym), pilé, en sirop : une couche d’ail, une couche de sucre candi, 1 c à c 3x/j
  • Chou : contient du souffre (très désinfectant) : cru ou en jus, 1 à 2 verres /j
  • Carotte : expectorant, sirop de carotte : fines lamelles + sucre (candi, canne…), toujours rajouter un peu d’huile (pour bénéficier de la vit E qui est liposoluble)
  • Oignon : souffre+++

Fruits : en dehors des repas ou en début de repas (meilleure assimilation)

  • Citron (la cure de citron est détoxiquante, énergétique, anti-infectieuse)
  • Raisin
  • Pomme ou poire : quelques lamelles en tisane + gingembre + cannelle

Épices :

  • Gingembre (fatigue, immunostimulant)
  • Cannelle (fatigue)
  • Girofle (anti-infectieux)

Règles de vie élémentaires :

  • Hygiène du nez: respirer à fond qu’il pleuve, qu’il gèle ou qu’il vente ! Lavage et mouchage régulier. Aérer tous les jours l’appartement.
  • Hygiène diététique: repas légers, voire diète hydrique selon les cas. Sinon privilégier les bouillons, jus de fruits ou légumes frais, supprimer les laitages
  • Hygiène du corps en général: exercice physique régulier en temps normal, mais régime d’épargne de l’organisme en cas de pathologie : penser à se reposer, vraiment !
  • Hygiène de l’esprit: prendre soin de soi, et considérer que la maladie est souvent un signal d’alarme d’autre chose sur laquelle il peut être bon de se pencher…
  • Ne jamais oublier que les « petits bobos de l’hiver » peuvent être le démarrage de pathologies plus lourdes si on ne leur accorde pas l’attention nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Santé et bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s