9 octobre 2016 : sortie nature réussie

7 résidents des FNI de l’AFIPAEIM ont participé à l’animation nature que j’ai proposée, en partenariat avec ETC…  (Association dont l’objectif est le bien-être et le développement de la personne http://www.et-cetera-fe.fr/). Une éducatrice et une bénévole d’Etc les accompagnaient.

Ces sept personnes, en situation de handicap intellectuel et aussi physique pour deux d’entre elles, vivent en foyers d’hébergement. Nous sommes allés sur un petit chemin du côté de St André le Gaz, en Isère. Les objectifs de cette matinée étaient :

Marcher au rythme de ses capacités : dsc00880 Se déplacer sur un terrain naturel n’est pas chose aisée mais développe la proprioception. Le parcours a été adapté aux  difficultés de certains, de nombreuses haltes, prétextes à petits exercices, ont été aménagées, ce qui a permis à chaque participant de faire avec plaisir le trajet proposé.

 

 

Être attentif à ses sensations :  ecouter

 

écouter les bruits de la forêt (« on est bien, loin des voitures »), toucher

 

 

 

toucher une plante douce, ou une autre velue,

 

« embrasser » un arbre dsc00835

 

dsc00837

 

 

 

dsc00832

 

 

 

ou

 

 

 

faire de la musique sur son tronc .dsc00840

 

 

 

 

Ouvrir son regard, affiner son observation : nous avons appris à reconnaître quelques arbres, admiré les couleurs de l’automne et observé à la loupe les détails de certaines fleurs.loupedsc00876

 

 

 

Une participante a été toute heureuse de nous montrer les magnifiques champignons de souche qu’elle venait de découvrir. Au moyen d’un petit jeu, nous avons abordé les différentes formes des feuilles.

Faire une petite cueillette en prévision de l’activité de l’après-midi explications

 

L’après-midi s’est passé en salle autour de plusieurs activités :

Après avoir étalé toute notre cueillette, dsc00897chaque participant a dû retrouver, parmi toutes les autres, les feuilles correspondant aux arbres dessinés sur un carnet de reconnaissance botanique simplifiée qui leur a  été distribué. carnet

Puis je leur ai raconté un conte pour servir de support à l’atelier d’expression qui a suivi : de façon individuelle ou en groupe de deux ou trois, chacun a dessiné un arbre,dsc00922 qu’il a rempli à sa façon (découpages, coloriages…) dsc00917

 

 

et sur lequel il a eu la possibilité d’exprimer son ressenti de la journée. patrick Ces résidents-là sont pour la plupart assez démunis en matière d’expression, certains se sont d’emblée positionnés en situation d’échec (« je n’y arrive jamais », « je ne sais pas faire »…). Le but de cette activité n’étant pas de réussir mais de se faire plaisir. Petit à petit, même ceux qui avaient refusé au départ ont participé avec beaucoup d’attention et de concentration photo. Leurs réalisations ont été gratifiantes et ils sont repartis avec dans leurs foyers, fiers d’eux.

J’ai remarqué que très souvent ces personnes attendaient qu’on fasse les choses pour elles : ramasser, scotcher, parler, découper…Cette journée a été l’occasion de les repositionner en tant qu’acteurs, chacun ayant bien sûr des capacités différentes mais tous  pouvant être sujets de leur vie.dsc00933dsc00932

 

 

 

 

Ce sont sept participants détendus et ressourcés qui sont repartis avec le sourire,  accompagnés par leur éducatrice qui a avoué elle aussi avoir parfois oublié dans la journée qu’elle était au travail !

Publicités
Cet article, publié dans Animations nature, arbres, public différent, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s