A l’hôpital…réflexions personnelles

Comme je l’ai annoncé dans mon précédent article, j’ai envie de partager avec vous l’expérience suivante :

J’ai été récemment hospitalisée dans une clinique se situant en centre ville. Par respect de l’intimité sans doute (il y avait des habitations de l’autre côté de la rue mais tout de même pas en proximité), les fenêtres étaient partiellement garnies de bandes ocultantes. Entre chaque bande, il y avait, disons, 3 cm de vue possible…

J’étais la plupart du temps alitée et j’ai passé mon temps à tenter d’apercevoir, entre 2 bandes, un petit coin de ciel ou une branche d’arbre au lointain.

Je vous assure que j’étais contente de savoir que je sortais 5 jours plus tard. Si je n’avais pas eu cette échéance, je n’aurai pas supporté ce qui me semblait proche d’un enfermement.

Je me souviens quand mon père, grand malade, observait du fauteuil de sa chambre d’hôpital les petites bergeronnettes se baignant dans les flaques d’eau du toit à côté de sa fenêtre.

Et de son dernier lit, il a pu voir les fleurs d’un cerisier s’épanouir doucement. Ces contemplations meublaient un peu son esprit, et atténuaient peut-être un instant sa profonde souffrance.

Dans la plupart des hôpitaux, alors que c’était traditionnel, il est maintenant interdit, par souci d’hygiène, d’offrir une plante ou un bouquet aux patients visités. Quel dommage ! C’était pourtant un petit peu de douceur et d’émerveillement facile à apporter dans un milieu où on se déconnecte si vite de la réalité…

Cet article, publié dans réflexions, Santé et bien-être, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour A l’hôpital…réflexions personnelles

  1. Chantal HD dit :

    Bonjour M Helene , je partage ton sentiment , étant passé par là moi aussi pendant des mois…..parfois la vision d’une feuille qui s’épanouit ou une bouffée d’air frais , du vrai vent , suffisent ….!!!!!!! J’ai vu que dans certains services ( longues convalescences ? …Ou maison de retraites ???. Je ne sais….) il laisse entrer un cheval accompagné, poyr visites aux pensionnaires ….génial ! Amicalement à toi Chantal 😍

    >

    • Herb'au logis dit :

      oui, il y a encore du chemin à faire mais les prises de consciences commencent à émerger. Tant mieux, et n’hésitons pas à en parler autour de nous, c’est comme ça que ça pourra continuer à évoluer.
      Ravie d’avoir un petit mot de ta part, à bientôt

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s